Accès non voyant
Centre d’éducation Grand Limousin
105 rue du Cavou - LANDOUGE
87100 Limoges
Tél : 05 55 01 42 28
limoges@chiensguides.fr

Centre d’éducation Auvergne
Rue Montsablé
63 190 Lezoux
Tél : 04 73 62 65 76

L’association est ouverte du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00.

twitter


Retrouvez-nous sur les réseaux !
Le Chien guide
Le Chien guide

D’OU VIENNENT LES CHIOTS, FUTURS CHIENS GUIDES ?

Tous nos chiots sont issus de notre Centre d’élevage national, le CESECAH. Ils sont tous inscrits au L.O.F et sont sélectionnés selon des critères spécifiques, liés à leurs parents. Une étude poussée des lignées est réalisée, et chaque reproducteur est suivi de très près (comportement, dysplasie hanches et coudes, tares oculaires, santé…). En plus du travail réalisé en amont sur l’ascendance de nos futurs Chiens guides, nous adressons régulièrement à notre centre d’élevage, un suivi complet du chien jusqu’à sa remise au non-voyant ou mal-voyant.

De race Labrador, Golden ou croisés Golden-Labrador, nos chiots suivent dès leur naissance un protocole d’éveil. Ce travail commence avant même la naissance par une stimulation tactile des fœtus et se poursuit jusqu’au placement des chiots en famille d’accueil. Nous allons chercher nos chiots une fois sevrés, vers l’âge de 2.5 mois. Nous les confions immédiatement à nos familles d’accueil bénévoles. Elles auront suivi une formation avec leur futur éducateur référent, avant l’arrivée du chien.


COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR EDUQUER UN FUTUR
CHIEN GUIDE ?

Une durée de 20 mois environ est nécessaire pour former un Chien guide.

Dès son arrivée, vers 2.5 mois, le chiot intègre son nouveau foyer auprès de sa famille d’accueil. Un premier apprentissage est mis en place par la famille, sous la conduite de l’éducateur de Chien guide référent. La famille d’accueil inculque progressivement à son chiot les bonnes manières, elle l’éveille dans une ambiance familiale épanouissante, et elle le socialise au maximum. Elle en fait un bon chien de compagnie.

De l’âge de 5 à 12 mois, la première période d’apprentissage en famille d’accueil est renforcée et complétée par des rentrées régulières du chiot au centre de formation, une semaine par mois environ. Le chien appréhende son futur métier de Chien guide, la vie en meute… Son intégration se fait en douceur et la famille d’accueil apprend progressivement à se séparer de son protégé.

De l’âge de 12 à 20 mois environ, le chien vient à l’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest toutes les semaines pour commencer une éducation plus soutenue. Le chien fera l’apprentissage du port du harnais qui est utilisé pour guider la personne déficiente visuelle. Le harnais, grâce au guidon (la partie métallique qui relie le Chien guide à son maître), permet au déficient visuel de ressentir les mouvements de son chien. Le chien est désormais à « l’internat ». Il passe toute la semaine au sein de l’association et rentre en famille pour les week-ends et les vacances. Le chien et la famille d’accueil apprennent progressivement à vivre l’un sans l’autre.

Vers l’âge de 18/24 mois, le chien est prêt à exercer son métier auprès de son futur maître déficient visuel.


PAR QUELLE METHODE SONT EDUQUES LES FUTURS
CHIENS GUIDES ?

Les techniques d’apprentissage sont positives ! Un chien détendu et heureux au travail apprend mieux et plus.

Chaque éducateur de Chien guide amène son élève à réaliser une bonne action. A chaque bonne action, le futur Chien guide est récompensé (par une caresse ou par une croquette). Le chien fait alors une association d’idées et refait par lui-même les gestes attendus par son éducateur. Il faut une grande dose de patience et de persévérance, mais le résultat est toujours au rendez-vous.

Pour un futur Chien guide, il y a 2 types d’apprentissage, l’obéissance de base et le travail de guidage.

  • L’obéissance de base a pour but d’obtenir du chien qu’il se couche, s’assoit, se mette debout, revienne à l’appel, aille à sa place et s’y tienne, rapporte un objet, attende, sache marcher en laisse…
  • Le travail de guidage a pour but d’apprendre au chien le bon comportement afin qu’il compense, lors d‘un déplacement, une partie du manque due à la déficience visuelle de son maître.

QUE SAIT FAIRE UN CHIEN GUIDE ?

Le rôle du Chien guide est principalement de compenser une partie du manque due à la déficience visuelle de son maître, lors d‘un déplacement. Il est également un compagnon de vie de tous les instants et s’avère être un excellent vecteur de communication et d’intégration.

Lorsqu’il est en travail, c’est-à-dire lorsqu’il porte son harnais, le Chien guide :

  • Garde une ligne droite ou un cap, en se positionnant correctement sur un trottoir, une route ou dans un espace tout en maintenant une dynamique de déplacement
  • Répond à des ordres directionnels comme « à droite », « « à gauche, « tout droit »
  • Recherche les points de traversées. Attention, en aucun cas, il ne décide du moment de la traversée ! C’est au maître de donner l’ordre
  • Détecte et gère les obstacles
  • Signale les remontées ou descentes de trottoir (les bâteaux
  • Recherche et présente des points précis comme des portes, des escaliers, des sièges…
  • Prend certaines initiatives qui peuvent aider au déplacement

QU’APPORTE UN CHIEN GUIDE A SON MAITRE ?

Au travers de son travail de guide, le chien va aider au déplacement de son maître déficient visuel. Le Chien guide lui apportera une certaine détente en lui permettant une marche plus fluide et parfois plus rapide.

Le Chien guide permet également à son maître de libérer ses autres sens (ils seront moins sollicités pour la détection des obstacles) et de se déplacer avec un maximum de sécurité.

Grâce à sa socialisation et à son obéissance, le Chien guide sait se faire discret et attirer la sympathie. Le Chien guide s’avère être un excellent vecteur de communication pour la personne déficiente visuelle qui entre plus facilement en relation avec les gens.

Le Chien guide est avant tout un chien de compagnie qui peut rompre la solitude de son maître déficient visuel lors de ses sorties. Une vraie relation fusionnelle se crée entre le chien et son maître.


QUE DEVIENNENT LES CHIENS GUIDES APRES LEUR REMISE ?

L’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest assure un suivi régulier des équipes « maîtres – Chiens guides » en activité. Tous les ans, nous prenons des nouvelles de la bonne santé du chien et du bon fonctionnement de l’équipe.

Dès l’âge de 8-9 ans du Chien guide, l’éducateur référent commence un suivi plus rapproché. Dès les premiers signes de fatigue, le maître est sensibilisé à la mise en retraite de son Chien guide et au futur renouvellement de son chien. Le maître de Chien guide assure, généralement, la prise en charge de son chien jusqu’à sa fin de vie. Dans le cas contraire, il le replace dans sa famille proche ou auprès de connaissances. L’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest reste néanmoins présente pour aider la personne déficiente visuelle dans ses démarches.

Avant ou après la mise en retraite du chien, la personne déficiente visuelle refait une demande de Chien guide. Elle revient à l’Ecole passer ses 2 jours d’instruction de dossier et, si sa demande est acceptée, suit ses 15 jours de formation. La phase de renouvellement est sûrement la plus critique. En effet, la personne déficiente visuelle doit « faire le vide » sur sa précédente expérience, ne plus se fier aux habitudes qu’elle avait avec son ancien chien, et s’adapter à son nouveau Chien guide. Comme pour une première demande de Chien guide, l’équipe est suivie très régulièrement par l’éducateur de Chien guide référent.


CONSEILS

Un Chien guide qui porte son harnais est en travail. Il aide son maître dans ses déplacements et, à ce titre, il doit porter une attention toute particulière à ce qu’il fait. Il ne doit pas être dérangé. Voici quelques conseils lorsque vous croisez une équipe « maître – Chien guide » :

  • N’appelez pas un Chien guide lorsqu’il porte son harnais
  • Demandez toujours la permission du maître pour caresser son Chien guide
  • Ne pas donner de friandises à un Chien guide
  • Si la personne déficiente visuelle semble avoir besoin d’aide, proposez votre assistance plutôt que de lui agripper le harnais ou le bras
  • Donnez-lui des directions précises : « tout droit, à droite, à gauche… ». Evitez les phrases vagues : « par là »
  • Sachez que la loi française autorise l’accès de tous les lieux ouverts au public aux Chiens guides accompagnés de leurs maîtres. Texte de loi

Lorsque le Chien guide porte son gilet de détente, c’est un chien de compagnie comme les autres, il n’y a pas de règles particulières à respecter.


COMBIEN ÇA COUTE ?

Rien ! Ça ne coûte rien.

L’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest remet gratuitement ses Chiens guides aux personnes déficientes visuelles. Elle assure également gratuitement la formation et l’accompagnement des équipes « maîtres – Chiens guides » par les éducateurs.

De même, l’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest prend tous les frais alimentaires, vétérinaires et de confort liés à l’accueil des chiots en famille d’accueil.

C’est d’ailleurs pour maintenir cette gratuité totale que l’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre-Ouest a besoin de votre soutien !






C'est gratuit !

Le Chien guide est remis gratuitement à son maître déficient visuel.

Les frais de nourriture, frais de fourniture et frais vétérinaires des familles d’accueil sont pris en charge par l’association.




Le saviez vous ?
Le choix du Chien guide est fait par l’éducateur. Sa décision est prise en fonction du caractère et des attentes du futur maître déficient visuel mais également par rapport au tempérament du chien. Il recherche la meilleure adéquation possible. Quand deux Chiens guides peuvent correspondre, le choix final est laissé au futur maître de Chien guide.




Venez nous voir !
Nous accueillons et informons toute personne ou groupe qui s’intéresse à notre action (avec la possibilité, sur rendez-vous, de visiter le centre d’éducation et de découvrir le travail d’un Chien guide).




Attention !

Le maître de Chien guide doit être capable de s’orienter en vérifiant, soutenant ou rectifiant le comportement de son chien. Il doit également être capable d’assurer sa sécurité et faire restituer à son Chien guide l’apprentissage que le chien a acquis.

Le Chien guide est avant tout un animal. Il effectue un travail de guide afin d’aider et de compenser une partie de la déficience visuelle de son maître. Le Chien guide ne doit rien faire de son propre chef (sauf en cas de danger extrême, il peut aller à l’encontre des ordres de son maître).